Les rapports intimes des français bouleversés par les sites de rencontres !

La révolution des sites de rencontres ont activement participer à l’établissement des nouveaux codes charnels

Il y a peu, nous avons publié pour vous un article intitulé « Les mariés les plus heureux se sont rencontrés en ligne« , et qui faisait référence à une étude expliquant que les couples mariés qui se sont rencontrés sur Internet connaissent un taux de bonheur élevé. Aujourd’hui, nous allons vous dévoiler une seconde facette des sites de rencontres: l’impact que ceux-ci ont eu sur les rapports intimes des français.

 

Les sites de rencontres profitent aussi aux aventures d’un soir

Selon un sondage Ifop pour CAM4, les personnes qui s’inscrivent sur les sites de rencontres sont de plus en plus en demande d’aventures passagères. Ainsi, leur proportion a quasiment doublé en l’espace de 3 ans, de 2012 à 2015. Ils sont passés de 22% à 38 % plus précisément. L’étude en question indique également que « ces nouveaux territoires de rencontres sont […] propices au recrutement de partenaires occasionnels »; sans toutefois nier que des relations de longue durée s’y forment également.

François Kraus, directeur d’études au département Opinion et Stratégies d’entreprises de l’Ifop, explique à l’AFP: « Il y a une vraie tendance de fond : c’est très rare de voir des évolutions comme ça en l’espace de trois ans ». On peut donc remarquer que l’usage des sites de rencontres n’est pas une tendance éphémère, mais une évolution pérenne qui prend place dans notre société. 4 français sur 10 indiquent désormais s’y être déjà inscrits au cours de leur vie, contre 2 sur 10 en 2010. Selon M. Kraus, les nouvelles tendances technologiques « créent un rapprochement accéléré [qui débouche] facilement à la relation physique ».

 

Les sites de rencontres favorisent les expériences multiples

L’étude révèle que les sites de rencontres autorise les essais multiples, et les expériences variées, de par le nombre d’inscrits et l’évolution des moyens de communication. « L’utilisation des nouvelles technologies permet très facilement de multiplier les partenaires pour finalement essayer de trouver le bon », explique M. Kraus.

En outre, l’utilisation des nouvelles technologies dans les rencontres permettent également le développement de pratiques érotiques virtualisées, comme par exemple les échanges par webcam ou le partage de photographies. Cependant, l’étude ne manque pas de relever également que bon nombre d’inscrits sur les sites de rencontres souhaitent aussi entamer une relation sérieuse. Il y en a donc pour tout le monde.

Sources: http://madame.lefigaro.fr/societe/comment-les-sites-de-rencontre-ont-transforme-la-sexualite-des-francais-040615-96843